ASSIMILATION à la française !!!

L’aspect principal qui ressort de l’analyse des luttes menées par les masses guyanaises se traduit en un mot : assimilation.

– Est-ce à dire que le Peuple guyanais soit « asi – milé » ? Est-ce à dire que les travailleurs de Guyane soient assimilés ?

Du XVIIe au XXe siècle les luttes des Peuples nous ont apporté des réponses relatives aux caractéristiques des politiques de domination qu’ils ont eu à subir et parfois subissent encore. Parmi toutes celles qu’il faudrait retenir, l’opinion commune trouve facilement le « cas guyanais » spécifique. Ne nous trompons pas. À chaque fois que l’on s’interroge sur la situation d’une colonie « française » cette réduction est tentante, un peu comme si nous pourrions poursuivre par : en Martinique c’est spécial ; en Guadeloupe, c’est particulier ; quant à la Réunion, c’est « pa menm palé ! ». A priori, ce qui semble une simple tentation dans une démarche d’investigation ne cache-t-elle pas, en réalité, le dictat d’une stratégie de suprématie ?

– Est-ce à dire qu’être Français c’est ne pas tolérer, ne pas reconnaître l’autre ?

C’est ce double questionnement qui m’interpelle dans le cadre de l’observation de la « question guyanaise ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s